Lloret de Mar enfile son T-shirt pour renforcer les relations entre les habitants de la ville et les touristes

La campagne « Amb respecte a Lloret hi cabem tots » (Dans le respect, Lloret a de la place pour tous) a pour but d’impliquer les résidents et les visiteurs au sein d’un projet commun destiné à favoriser la cohabitation

Lloret de Mar, le 28 juin 2017.– Renforcer les relations entre les habitants et les touristes : tel est l’objectif de la campagne de civisme « Amb respecte, a Lloret hi cabem tots » présentée ce midi par la mairie de Lloret de Mar. L’initiative, déjà visible dans différents espaces de la ville, a pour but de favoriser la cohabitation au sein de la ville selon une perspective positive et sympathique afin de souligner le besoin d’un équilibre entre les résidents et les touristes et de faire en sorte que tous vivent en harmonie sous les couleurs d’un même T-shirt.

Comme l’explique le maire de Lloret de Mar, Jaume Dulsat, « Nous vivons une situation où plusieurs villes traversent un processus de tourismophobie. Lloret de Mar vit du tourisme et a toujours été une ville hospitalière et ouverte. Nous tenons à le rester et, en ce sens, nous pensons qu’il est nécessaire de lancer des initiatives comme cette campagne en vue de corresponsabiliser les résidents et les visiteurs en montrant tant qu’il y a du respect envers les autres, Lloret a de la place pour tout le monde ».

Le besoin de promouvoir des actions destinées à renforcer les relations entre les habitants et les touristes faisait partie d’un des programmes du Plan stratégique du tourisme 2010-2014, également présent au sein du Plan de reconversion touristique de Lloret de Mar 2015-2020. Par ailleurs, l’initiative Repensez Lloret menée en 2015 invitant les citoyens à participer à différents ateliers destinés à se pencher sur l’avenir touristique de la ville a également conclu que, entre autres, il était nécessaire de promouvoir un regard positif du résident envers le touriste et de mener des actions afin de favoriser la conciliation entre les différents publics.

Lloret, JE LA VIS JE LA SENS

Au cours des dernières années, la mairie de Lloret a lancé plusieurs campagnes destinées à améliorer la perception de la ville et à briser les clichés liés à la commune telles que « Venez vivre et partager Lloret » en 2014 et « Lloret comme je l’aime » en 2015. Centrées sur le public catalan, ces campagnes avaient pour but de repositionner la marque Lloret de Mar. D’après Jaume Dulsat, « Ces derniers temps, nous avons mené de nombreuses actions de communication externe avec le public de proximité, au sein duquel nous avons remarqué la plus grande présence de ce type de clichés, mais nous sommes conscients qu’un effort de communication doit également être réalisé auprès des visiteurs une fois qu’ils sont chez nous ».

Aujourd’hui, Lloret de Mar mise sur une action à moyen terme –deux ans– susceptible d’atteindre le public final en repositionnant la marque, en montrant la diversité de l’offre de la ville et en favorisant les relations enrichissantes entre les habitants et les touristes. La campagne Lloret, JE LA VIS, JE LA SENS a pour but de créer le sentiment d’appartenance, de faire en sorte que les gens s’y sentent comme chez eux.

Campagne estivale de civisme « Dans le respect, Lloret a de la place pour tous »

Cette campagne de civisme est la première initiative de la campagne générale Lloret, JE LA VIS, JE LA SENS.

« Respect » est le mot-clé de campagne, dans la mesure où aussi bien les personnes qui vivent la nuit que celles qui vivent le jour, celles qui veulent de la musique que celles qui veulent le calme, celles qui se lèvent tôt que celles qui se couchent tard, ont le droit de vivre Lloret à leur manière. Comme l’a déclaré le maire de la ville, « Lloret est une destination qui jouit d’une longue tradition touristique où cohabitent des gens de plus de 100 nationalités différentes, une ville caractérisée par une grande résilience, mais qui doit promouvoir des valeurs de cohabitation et de respect mutuel ».

La campagne, visible dès aujourd’hui dans les rues de Lloret de Mar, est directement liée à la campagne Enjoy & Respect lancée en 2012 en raison des troubles survenus au mois d’août 2011. Dans ce cas, Jaume Dulsat souligne toutefois que « cette campagne plus dynamique et sympathique a pour but d’impliquer les visiteurs et les habitants et de créer une certaine empathie et corresponsabilité en tentant d’éviter l’aspect disciplinaire ».

À travers cette nouvelle initiative, Lloret de Mar souhaite établir une relation d’amitié avec les gens qui visitent la ville. L’idée est que les habitants se sentent fiers de leur ville et aillent au-delà des préjugés grâce à leur sentiment d’appartenance à la ville.

L’objectif de l’initiative consiste à ce qu’aussi bien les habitants que les visiteurs se sentent fiers de Lloret, que chacun puisse vivre la ville à sa manière, partager les différentes possibilités de profiter de la ville, mais selon la perspective du respect.

La campagne de civisme s’adresse aussi bien aux personnes qui viennent visiter Lloret quelques jours en haute saison qu’aux habitants, entrepreneurs et agents du secteur touristique de la ville susceptibles d’y adhérer.

Enfile ton T-shirt

L’élément central de la diffusion de la campagne est un T-shirt qui représente le véhicule de la cohabitation et du respect, l’idée étant que les habitants et les touristes fassent partie de la même équipe et revêtent les mêmes couleurs. L’objectif de l’initiative est d’insister, de manière sympathique et amusante, sur le besoin pour les touristes de mettre un T-shirt lorsqu’ils quittent la plage ; une problématique qui affecte la ville et représente l’un des principaux symboles de la perception négative du tourisme. Le T-shirt est par ailleurs un des éléments-clés favorables à la création du sentiment de communauté.

La mairie de Lloret de Mar a produit 10.000 T-shirts portant des messages centrés sur l’objectif de la campagne. Édités en catalan et en anglais selon des designs modernes, ils affichent des jeux de contraires qui permettent aux habitants et aux visiteurs de tous types de se sentir identifiés et de faire leur campagne à leur manière : nuit versus jour, silence versus musique, mouvement de nuit versus mouvement de jour, à partir de pictogrammes sympathiques et amusants.

La campagne a principalement été ciblée dans la rue pour que les habitants et les visiteurs se sentent identifiés. En ce sens, en plus de diffuser l’initiative à l’aide de différents supports (banderoles, totems, …), une zone où le port du T-shirt est obligatoire a également été définie. Cette action de street-marketing trace une ligne symbolique aux limites de la Promenade maritime et aux accès à la zone commerciale de la ville afin d’indiquer, de manière amusante et sympathique, les limites du port du T-shirt obligatoire ou non.

Un Point Infos a également été installé afin que les habitants et les touristes puissent apprécier les différents messages de la campagne sur un T-shirt géant. L’idée est que tous les publics y fassent des photos et les partagent sur les réseaux sociaux en échange d’un T-shirt et deviennent ainsi des ambassadeurs de l’initiative.

Le tourisme à Lloret. Les chiffres.

L’an dernier, Lloret de Mar a accueilli 1.288.098 voyageurs, représentant un total de 5.884.557 nuits d’hôtel. L’Espagne, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne sont les principaux pays d’origine des touristes qui visitent la ville. Lloret est la 5e destination Soleil-Plage d’Espagne en termes de places hôtelières. En 2015, avec un montant perçu de 2.639.688.12€, Lloret de Mar a été la deuxième ville de Catalogne, derrière Barcelone, en terme de taxe de séjour.

Lloret de Mar dispose de 120 établissements hôteliers qui représentent environ 30.000 places hôtelières. L’offre hôtelière de la ville est composée de 60% d’établissements 3 étoiles ou plus. Par ailleurs, 64% des places cinq étoiles et de luxe de la Costa Brava se trouvent à Lloret de Mar.

En plus des hôtels, Lloret de Mar héberge également 4 campings (1.337 unités de camping et 4.011 places), 12 immeubles d’appartements touristiques (1.140 places) et 2.616 logements touristiques officiels (environ 15.860 places).

Galerie

Nouvelles connexes

14 hôtels et 6 restaurants de Lloret de Mar reçoivent l’accréditation Little Foodies, un label de qualité créé par Lloret Turisme et la Fondation Alícia pour les restaurants pour enfants bons, sains et durables.